immersion

Aniaraimmersion

Petite contribution au dictionnaire d’arts immersifs de Bernard Andrieu et Anaïs Bernard

 Dans ma démarche chorégraphique, je souhaite interférer avec les habitudes de perception du public. Une première stratégie consiste à faire entrer le public en scène – non pas pour lui arracher des actions ou pour qu’il se sente regardé, juste pour qu’il puisse habiter le plateau. Laissant la salle vide, je tente de casser la perspective et « d’aplatir » l’espace afin de créer des environnements sans hiérarchie

où danseurs, spectateurs, machines, sons, images, capteurs, lumières, etc. se mêlent dans une horizontalité des sens: aucun élément n’est a priori plus important qu’un autre, il y a juste des alternances ou des conjonctions. Ainsi, j’espère que le public accorde moins d’importance au sens de la vue et à la pensée analytique et logique. Je stimule plutôt la peau avec de très basses fréquences, avec du vent ou de la chaleur; j’ai recours à des casques pour favoriser l’isolement et l’écoute de soi, alors qu’en même temps les corps des danseurs évoluent tout près. Des effets d’immersion sont aussi provoqués par des informations lumineuses contradictoires, par l’emploi des lunettes de soleil, en créant des espaces de pénombre où l’on peut se cacher sans quitter les lieux et vivre une sorte de promiscuité intime.


estárter

Aniara_estarter

Le projet Estárter, encourage la création aux frontières de l’art, de la science et de la technologie, reliant différentes communautés de savoir, afin de favoriser l’échange, la circulation et le travail collaboratif entre artistes colombiens et étrangers lors de résidences croisées.
Ces résidences sont axées sur des explorations de recherche-création, liées au contexte et aux rencontres. Nous proposons à un groupe d’artistes de travailler en équipe dans un pays étranger sur des projets communs, avec le soutien des artistes et des publics du pays d’accueil et sous le paradigme de la culture libriste.
Estárter # 1 et # 2 ont été réalisés en Espagne et en Colombie. Estárter # 3 en Indonésie .

aniara_estarter2


Estárter # 3 a fait partie du plan colombien de promotion culturelle à l’étranger, du ministère des Affaires étrangères de Colombie, avec le soutien de HONF et CommonRoom, Indonésie. Estárter # 1 et # 2 ont bénéficié du soutien de l’Ambassade de Colombie à Madrid, L’Ambassade d’Espagne à Bogotá, Medialab Prado et Hors limites-Madrid.