estábamos totalmente equivocadas

Fanzine de artista colaborativo realizado con la metodología Book Sprint en Common Room Bandung-Indonesia durante el proyecto Estárter #3


Estábamos totalmente equivocadas es un gesto realizado entre Camila Botero, Julieta Maria y Gabriel Zea en colaboración con Zemo, Denny “Elang Jaya”, Ivan, Yandi, Adirindra Nata, Gustaff H. Isakandar y Paolo Vignolo

 

estárter

Aniara_estarter

Le projet Estárter, encourage la création aux frontières de l’art, de la science et de la technologie, reliant différentes communautés de savoir, afin de favoriser l’échange, la circulation et le travail collaboratif entre artistes colombiens et étrangers lors de résidences croisées.
Ces résidences sont axées sur des explorations de recherche-création, liées au contexte et aux rencontres. Nous proposons à un groupe d’artistes de travailler en équipe dans un pays étranger sur des projets communs, avec le soutien des artistes et des publics du pays d’accueil et sous le paradigme de la culture libriste.
Estárter # 1 et # 2 ont été réalisés en Espagne et en Colombie. Estárter # 3 en Indonésie .

aniara_estarter2


Estárter # 3 a fait partie du plan colombien de promotion culturelle à l’étranger, du ministère des Affaires étrangères de Colombie, avec le soutien de HONF et CommonRoom, Indonésie. Estárter # 1 et # 2 ont bénéficié du soutien de l’Ambassade de Colombie à Madrid, L’Ambassade d’Espagne à Bogotá, Medialab Prado et Hors limites-Madrid.

 

pour ceci, pour cela.

porestoAniara

Portraits domestiques, ex-voto vivants d’immigrés colombiens résidant à Madrid. Histoire de réussites et traverses. Poétique de l’exil, exercice d’autoreprésentation pour questionner des expériences de vie en Colombie et en Espagne, pays qu’on sent si souvent au bord du désastre…


Un film de: Aniara Rodado
Producction: Gabriel Roman
Recherche: Aniara Rodado
Photographie Gabriel Roman
Camera: Gabriel Roman
Montage: Aniara Rodado, Gabriel Roman, William Peña
Son: Gabriel Roman
Collaboration spéciale: Francisco Dorsonville, Felipe Barragan, Alejandra Duarte.

pour nous sauver on nous tue.

aniaraparasalvarnos

Ce film explore les raisons et les stratégies mises en place par une partie importante des habitants de Genoy -village situé dans les terres du volcan Galeras, dans le sud de la Colombie- afin de rétablir le conseil autochtone plus de 50 ans après sa disparition. La fin de ce conseil (Cabildo) a marqué la fin de leur existence juridique en tant qu’indigènes mais en 2006, en réponse à l’ordonnance présidentielle qui a déclaré leur municipalité zone de désastre potentiel en raison des risques d’éruption volcanique, ils réinstaurent le Cabildo et démarrent un processus de ré-etnisation, afin de défendre leur permanence sur ces terres en tant que communauté ancestrale amérindienne de fils du volcan.


Un film de: Aniara Rodado, Gabriel Roman
Producteurs: Juan Manuel Silva, Gabriel Roman
Recherche: Aniara Rodado
photographie: Gabriel Roman
Camera: Gabriel Roman, Juan Manuel Silva
Montage: Aniara Rodado, Gabriel Roman
Son: Jose Florez
Conseil: Marta Saade, Carlos Alberto Benavides.
Musique: Los alegres de Genoy

labSurlab

aniaraLabsurlab4                                                                                    Photo Fundacion Karima Colombia CC BY 2.0

labSurlab (lSl) est un scénario de convergence, dialogue, création et production de connaissances entre projets développés autour de la culture libriste, l’art, la science, la technologie et les communautés afin de tisser un réseau de réseaux à échelle latino-américaine, connectée au monde.

Au sein de ce réseau, je suis particulièrement intéressée par le partage des expériences et la construction collective des outils et du matériel théorique en rapport à nos pratiques d’arts vivants avec de nouvelles/anciennes technologies, dans le contexte sociétal du Sud élargi.

Nous avons organisé deux rencontres, la première en 2010 à Medellín au Musée d’art moderne (MAMM) et la deuxième en 2012 à Quito, au Centre d’Art Contemporain (CAC).